Hétéro exhib, il m’offre son gros pénis

grindr gay hetero gros penis

Rendez-vous avec un mec hétéro exhib un gros pénis

C’était un samedi sur Paris, je n’avais rien à faire, je suis allé sur Grindr. Après quelques minutes à naviguer entre les portraits de mecs tous plus chauds les uns que les autres, une photo retient mon attention. C’était celle d’un beau gosse qui avait pour titre « juste être à poils avec ma grosse bite ». C’était un peu étrange comme présentation, moi qui avais plus l’habitude des « Salut t’es passif ou actif  » ou alors « T’as une bonne bite ??? » Et là… surprise, un hétéro exhib qui ne demande rien d’autre que de se montrer à un parfait inconnu, la queue à l’air, fier de montrer son gros pénis. C’était un samedi, j’ai pris une douche rapide, enfourché mon scooter et suis allais sonner chez lui qui habitait l’arrondissement voisin.

Un hétéro qui aime montrer son gros pénis massif et lourd

Suis arrivé en bas de son immeuble dans le 18ème, je sonne à l’interphone, il me répond simplement: « 3 ème étage porte de gauche, c’est ouvert… » avec une voix masculine, posée, un ton chaleureux et malgré tout emprunt de mystère. Je monte les escaliers rapidement, excité que j’étais à ce moment là. Arrivé devant la porte entrouverte, je la pousse, entre dans l’appartement, droit devant je me dirige vers le salon où m’attend le bel étalon nudiste et exhibitionniste. Il est là, nu sur son sofa, un beau gosse légèrement typé, un corps de sportif, imberbe et dessiné. Visiblement c’est sur, il aime monter son gros pénis massif et lourd ! Un sex au repos, un pénis épais, des couilles lisses qui pendent; je ne peux m’empêcher de penser combien elles semblent bien pleines…

Plan Q nudistes entre mecs à Paris ?

Cela ressemble de plus en plus à un plan Q nudistes gay entre deux mecs à Paris. Christophe me dit de me mettre à mon aise, je m’exécute en retirant mes vêtements. Mais au moment d’enlever mon slip, j’ai bêtement peur d’avoir une érection; sous-vêtement sous lequel il ne lui est pas difficile de deviner que j’ai moi aussi un gros sex qui ne demande qu’à sortir. Bon, il faut se lancer, je ne suis pas là pour simplement discuter en buvant un verre avec cet inconnu si sexy.

Je me mets à poils, je retire mon slip et je vois dans le regard de cet hétéro très attirant une sorte de satisfaction immédiate. Difficile de dire pourquoi mais sont regard passe de sensuel à sexuel. Je suis rassuré ! Il me demande de m’assoir en face de lui sur un fauteuil, plutôt confortable. Nous sommes maintenant l’un en face de l’autre, nus, nos sex proéminents au repos.

Il me demande de me masturber

Christophe me demande alors de me masturber. Lui est toujours assis sur son canapé, les jambes écarter, la bite lourde et le gland bien dessiné qui commence lentement gonfler. C’est à peine perceptible mais je vois bien qu’il en faudrait de peu pour que son sexe devienne raide. Pour le moment, je ne parle pas, je branle ma queue qui devient dure en quelques seconde sous l’effet des vas et viens de ma main le long de mes 20 centièmes. C’est là, en voyant mon pénis droit, mes couilles, le plaisir que je prends à me laisser regarder par cet inconnu que celui-ci, Christophe, commence à se branler à son tour. Son sex m’impressionne, il est énorme et son gland magnifiquement gonflé et vigoureux.

Son pénis massif en érection devant mes lèvres

Soudain, Christophe se lève, il se tient devant moi debout, son pénis massif en érection est maintenant à hauteur de ma bouche, moi qui suis assis, en branle, la queue à la main. J’ai sous les yeux cette bite sublime, ses couilles remplies de la semence de cet étalon en chaleur. Je commence par lécher lentement son gland avant de le mettre dans ma bouche, le jeune hétéro vicieux fait un mouvement en avant et c’est maintenant son pénis tout entier, en érection dans ma bouche. Pendant une dizaine de minutes il fait des vas et viens au fond de ma gorge et c’est totalement soumis à cette queue épaisse que je me donne à Christophe. Parfois je lève les yeux et je vois sur son visage le contentement et tout la jouissance qu’il éprouve. Il faut dire qu’il est fier de sa queue. Il l’a regarde glisser entre mes lèvres, entrer et sortir de plus en plus rapidement.

Il explose et se vide les couilles dans ma bouche

Voilà quinze minutes maintenant que je suis dévoué à son manche raide de plaisir quand soudainement Christophe s’arrête et me dit: « stop stop j’ai trop envie de jouir.. c’est trop bon je vais exploser là… j’ai envie… », au lieu de m’arrêter, j’accélère plus profondément encore jusqu’à sentir un jus chaud remplir ma bouche toute entière. Tandis que son gland explose de plaisir, ses grosses couilles pleines se vident, il pousse un râle en laissant son torrent de sperme envahir ma gorge. De mon côté je n’arrive pas à me retenir, je gobe son gland plein de foutre chaud et j’éjacule abondamment sur le sol. Nous sommes restés quelques seconde ainsi, lui satisfait laissant son pénis dégoulinant de jus entre mes lèvres et moi soumis, assis sur le sol, la queue encore bien raide. C’était tellement bon de se donner à la queue d’un hétéro, d’un parfait inconnu, d’un jeune mâle en chaleur fier de son gros pénis massif et lourd qui ne demandait qu’à grossir, grandir pour enfin se vider entièrement dans la bouche ou dans le cul d’un autre mec.