N°1 Sexshop gay fetish et Bdsm en ligne

sexshop gay

Numéro 1 des boutiques sexshop gay en ligne

N°1 Le site gay Dark-ink.com avec plus de 4500 références de sextoys hard, bdsm et fetish. Ce sexshop gay s’est imposé au fils du temps en devenant le leader du secteur. Alors que d’autres boutiques gays se contentent de copier, Dark Ink innove en permanence. Une entreprise 100% Française basée à Paris et forte de plus de 15 ans d’expérience. Aujourd’hui cette boutique gay par l’intermédiaire d’une équipe jeune et dynamique, parcours le monde ainsi que les salons professionnels du X. Ils recherchent les meilleurs accessoires sexuels pour homme tels que cockrings, ballstretchers, godes réalistes (dernière trouvaille, les godes ultra réalistes Hankey’s Toys).

Ils sont également les créateurs des cockrings et ballstretchers magnétiques de la marque DARK LINE. Le blog Gayshop.fr place Dark-Ink en tête de son classement des meilleurs boutique gay en ligne et cela est cohérent avec la note que les clients du site attribuent avec plus de 4,9 points sur 5. IEM à Paris et MEO en Allemagne se partage également la tête de notre classement loin devant certains sex Store pour les Boys sympathiques mais pas moins appréciés par les amateurs de sex en entre mecs.

Pourquoi cette boutique gay cartonne en Europe ?

Ce qui fait le succès d’un site de vente en ligne de sextoys c’est déjà le choix des produits. Eux, ils sont des spécialistes, ils connaissent parfaitement les produits et sextoys masculins qu’ils proposent. Et pour cause puisqu’ils sont aussi des amateurs de sextoys et testent ou font tester leurs produits. C’est justement parce que les clients ont le sentiment de parler à des experts, que cette boutique gay fetish et bdms a autant de succès !

Asslock, le sextoys masculin qui verrouille ton anus

asslock

Asslock mais c’est quoi ce sextoys ?

Un asslock veut dire littéralement “vérouiller son cul”. C’est un sextoys masculin comparable à un plug anal. Il peut prendre différente formes telles un pénis, un bouchon, un plug et même des formes plus fantaisistes. Souvent prolongé de cockring ou ballstretcher, il permet de prendre son pied dans différentes situations et n’est d’ailleurs par réservés seulement aux mecs passifs, loin de là…

  • Se branler avec un asslock dans le cul
  • Enculer un mec et avoir soi-même une stimulation anale
  • Porter un cockring autour de son pénis le laisser se prolonger par un asslock dans l’anus.

Les possibilités de prendre du plaisir avec un Asslock sont donc nombreuses.

Quelles marques de Asslock choisir ?

Les sexshop en ligne proposent pas mal de marques mais certaines sont à acheter les yeux fermés. Parmi elle nous trouvons Dark-Line, une marque Française de sextoys de très haute qualité aux tarifs vraiment attractifs. Dark-Line n’est actuellement disponible que sur le site de son fabricant et créateur www.dark-ink.com. Vous avez aussi Oxballs qui est super connu pour l’ergonomie et le design de ses sextoys. Oxballs c’est une référence en matière d’accessoires pour hommes. La marque Américaine est en vente sur beaucoup de sexshop gay en ligne mais attention aux imitations. Oui Oxballs est une marque coûteuse et si vous trouvez des sextoys, cockrings, ballstretchers, godes, asslock Oxballs à des prix qui vous semblent 20 à 40% en dessous de ce que vous voyez habituellement, faites attention, il s’agit là sans doute de contre-façons. Des produits qui ne tiendront sans doute pas dans la durée ou pire qui pourraient procurer des allergies cutanée de vos parties intimes !

Puppy Gay, plutôt maître dresseur ou chien docile ?

Les Puppy, une sexualité gay assumée, fun et respectueuse

Excluant toute idée d’humiliation et de domination, le « puppy-play » s’axe d’abord sur le jeu. Une activité canine et câline, où l’esprit festif prime même sur la sexualité.

Rendez-vous devenu incontournable, la Queer Week présente chaque année des sexualités éclectiques. À travers les divers ateliers, conférences et expositions organisés, les opportunités de découverte ne manquent pas. Parmi elles, une initiation au « dog-training » attire nombre de curieux… Avançant précautionneusement avec un sourire mi-gêné  mi-amusé, les spectateurs observent la vingtaine de puppies (« chiots » en anglais) accompagnés par leurs maîtres. Très vite l’ambiance évolue, et l’étrangeté apparente de la situation laisse place à un enthousiasme communicatif. Les gentils cabots s’agitent, chahutent, se chamaillent. En un mot : ils jouent. Une ambiance bon enfant, digne d’une cour de récréation, s’installe et chacun semble pouvoir s’y libérer.

‘‘ le puppy-play n’entraîne généralement pas de véritables rapports sexuels. ’’

Si le « jeu » est le maître-mot de l’activité, une galerie d’autres termes sont à assimiler pour comprendre l’esprit du puppy-play. D’ailleurs, doit-on dire « puppy-play » ou « dog-training » ?  Derrière ces deux appellations se cachent deux jeux de rôle bien distincts. Barka, puppy et surtout un des fondateurs du collectif  Gaydogtraining, précise les nuances entre les deux. Selon lui, le puppy-play serait, en quelque sorte, la version soft du dog-training. Là où le premier se distingue par son aspect ludique et sa convivialité, le second reprend de manière plus hard les codes du SM.  Le nom du maître diffère également : handler pour les puppies et master pour les dogs. Par ailleurs, autre détail important, le puppy-play n’entraîne généralement pas de véritables rapports sexuels. Il y est plus question de lâcher-prise que de sexe. Un rassemblement de potes, moins underground et moins violent, qui séduit naturellement un plus grand nombre de personnes. À tel point que Barka, adepte lui-même du puppy-play, fait prendre à sa meute un léger virage en changeant progressivement le nom du groupe de Gaydogtraining en  « Pup 101 ».

‘‘ Il y est plus question de lâcher-prise que de sexe ’’

Chez les puppies, pas de soumission. Toutefois, pour que le jeu de rôle avec le handler  prenne tout son sens, leur obéissance est évidemment mise à l’épreuve. Certains vont prendre du plaisir à suivre certaines règles. Ainsi, il n’est pas rare de voir dans ces rassemblements, des pratiques de bondage notamment, ou bien des puppies enfermés dans leur cage, pour un temps. Une manière de souder les liens une bonne fois pour toutes. Toujours dans l’amusement, des  « momifications » peuvent même avoir lieu !

source: www.gaydogtraining.com

Oxballs, cockrings et ballstretcher, la référence

oxballs

Oxballs, la marque de sextoys de référence en matière de Cockrings et de Ballstretchers.

En quelques années, Oxballs, cette marque Américaine s’est imposée comme incontournables dès que vous parler d’accessoires sextoys pour le pénis et les couilles mais pas seulement car elle réalise également beaucoup d’autres choses destinées aux plaisirs masculins. Ce qui fait le succès de la marque ? Le design, l’ergonomie et la qualité de fabrication de ses sextoys. Dark-Ink à Paris fut l’un des premiers acteurs à commercialiser puis distribuer la marque à la tête de taureau. Depuis cette découverte durant un salon du X aux U.S.A, Oxballs est largement représenté. Il n’est donc pas étonnant que vous trouviez un grands nombres de cockrings, ballstretchers, godes, gaines ou extenseurs de pénis oxballs dans des boutiques spécialisées ou des sexshops en ligne.

Malheureusement comme toutes les marques connues et quelque soit le domaine d’activité, Oxballs est de plus en plus copié et il n’est pas rare de trouver des copies à bas prix sur le web. Copies qui ressemblent souvent de beaucoup aux modèles originaux mais dont le prix excessivement bas est à a hauteur de la qualité médiocre des accessoires. Nous avons pu comparer des modèles de cockrings en silicone de la marque et d’autres achetés sur plusieurs “Gay Shop” pour des tarifs lowcost. Les résultats furent édifiants. Alors que les sextoys originaux tiennent la durée et semblent au touché de haute qualité, les copies vendues parfois à -50% se déchirent quand elles ne vous irritent pas les parties intimes car au final difficile de dire si les matériaux d’origine sont bien utilisés et correctement moulés.

Alors il est vrai qu’Oxballs n’est pas une marque de sextoys réputée pour ses tarifs attractifs mais entre un cockring Oxballs payé le prix fort et qui va durer dans le temps et les utilisations et une copie achetée sur un sexshop qui semble brader tout et n’importe quoi en s’approvisionnant dans des réseaux non officiels, je préfère de loin payer un peu plus et avoir la satisfaction de posséder un accessoires qui aura une durée de vie plus longue et qui ne me provoquera pas d’irritation de ma bite ou de mon cul.

Sexshop gay BDSM et Fetish Dark-Ink.comSexshop et Cruising gay ParisVidéos & Photos sex gay gratuitesSexe shop gayAvoir un pénis plus grosAnneaux pour pénis